BBH – OGC Nice 29-23

le

« L’OGC Nice handball très loin de ses terres, …/… à la veille d’affronter, demain soir, devant plus de 4.000 fans en transe, l’énorme équipe de Brest, le nouvel épouvantail du handball féminin français. » Ces mots, élogieux, trouvés sur la page niçoise d’un réseau social, n’occultent pas le fait que Nice a remporté les deux dernières confrontations dans le chaudron brestois ! Ceci dit, si la fonction première d’un épouvantail est d’effrayer, ce dernier n’est bien souvent qu’un fétu de paille accroché à un piquet. J’imagine que le staff du BBH a donc créé un épouvantail nouvelle génération, une sorte d’ « Epouvantail 2.0 ». Il est équipé d’une technologie … très avancée !… D’une force de frappe étonnante, elle laisse imaginer, une sorte d’orgues de Staline… brestoise !

Ana Gros

La différence avec la Katioucha soviétique vient de la précision engendrée par un groupe de Rebelles lancé depuis sa base arrière par une Cléopatre Darleux qui, pour la réception des aiglonnes, réalise une nouvelle prestation de haut vol. La gardienne de l’équipe de France permet ainsi à la jeune brestoise de Velenje, Slovénie, de réaliser ses présentations avec le public finistérien de la plus belle des manières. La championne de Slovénie, Hongrie, Allemagne, France a plané sur la rencontre tel un albatros sur les mers du sud. L’Albatros est le surnom qui convient le mieux à Ana Gros, une néo-Rebelle aimée par un public de connaisseurs bien avant son arrivée sur les bords de la Penfeld. 

Cléopatre Darleux

Le plus six final s’est construit dans la douleur. Les niçoises très lucides durant la première période, moins deux à la mi-temps, ont craqué sous les coups de boutoirs savamment assénés par un collectif brestois toujours plus séduisant. Melissa Agathe et Ehsan Abdelmalek (treize réalisations à elles deux) n’ont pas réussi la passe de trois et ont dû s’incliner avec les honneurs face à des gwen-ha-du, et leur 4013 suppoters, qui n’ont pour l’heure montré qu’une partie de leur talent, une sorte de Penn ar Fri !

Brest Bretagne Handball :
Filippa Idéhn​, Cléopatre Darleux​, Constance Mauny​, Amandine Tissier​, Ana Gros​, Allison Pineau​, Maud-Eva Copy, Isabella Gulldén​, Sladjana Pop-Lazic​, Jovana Stoiljkovic​, Elodie Le Calvé, Pauline Coatanéa, Marion Limal​, Marta Mangue​
Laurent Bezeau, Romain Corre

OGC Nice Côte d’Azur Handball :
Marie Prudhomme, Dienaba Sy, Melissa Aagathe, Djeneba Tandjan, Djazz Chambertin, Jannela Blonbou, Marina David, Carmen Martin, Hatadou Sako, Noémie Lachaud, Martina Skolkova, Liliia Horilska, Ehsan Abdelmalek, Marija Colic
Marjan Kolev, Claude Mirtillo

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. LANOE dit :

    Belle soirée, Ana, Cléopatre, Popi, hors normes. Bravo à toutes les filles, au staff et au SBM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *