BBH – Nantes LAH 24-18

le

Une rencontre face aux ligériennes n’est jamais une partie de plaisir. La rencontre du jour n’a pas dérogé à la règle implicite. Les nantaises, très accrocheuses, ont donné du fil à retordre à des brestoises qui, sans être timorées, ont attendu, parfois dans la douleur, que le vent du sud ne se calme. L’intensité de cette première mi-temps est incroyable, tant sur le plan émotionnel, pour le public, que physique, pour les actrices. Le rythme est infernal ! Les nantaises jouent vite et bien. Les brestoises répondent du tac au tac. Les protégées de Fred Bougeant font la course en tête. Il faut attendre la vingt-neuvième minute pour que les Rebelles passent enfin devant.

Ana Gros

Send me an Angel, ce titre phare du groupe allemand Scorpions me vient à l’esprit durant la période de repos. Une prémonition ? En tout cas l’ange passe et, en six minutes, inflige un 5-0 aux nantaises. Cléopatre Darleux fait le job derrière, Constance Mauny en fait tout autant devant. La jeune Rebelle est poussée par ses partenaires qui ne se privent pas de la congratuler à chacune de ses réalisations. Le jeu brestois reprend son envol, Vitesse sans précipitation, passes à l’aveugle… Le chant des Rebelles reprend de plus belle sur le parquet et dans les tribunes de l’Aréna.

Cléopatre Darleux

Le chaudron brestois appartient aux Gwen-ha-Du de Laurent Bezeau. Cependant, ce soir il n’a d’yeux que pour la néo-brestoise #2. Le public ne fait pas injure à son équipe et scande le prénom de « Constance » de longues minutes à l’issue de la rencontre. La pépite annoncée sort de sa coquille. A n’en pas douter c’est de l’or en barre que le coach brestois est allé chercher dans le centre de cette France qu’il affectionne tant.

Constance Mauny

Brest Bretagne Handball :
Filippa Idéhn​, Cléopatre Darleux​, Constance Mauny​, Amandine Tissier​, Ana Gros​, Allison Pineau​, Maud-Eva Copy, Isabella Gulldén​, Sladjana Pop-Lazic​, Jovana Stoiljkovic​, Elodie Le Calvé, Pauline Coatanéa, Marion Limal​, Marta Mangue​
Laurent Bezeau, Romain Corre

Catherine Gabriel

Nantes Loire Atlantique Handball :
Armelle Attingre, Catherine Gabriel, Léa Lignières, Vanessa Boutrouille, Camille Mandret, Camille Aiglon-Saurina, Blandine Dancette, Kalidiatou Niakaté, Laurine Chesneau, Paule Baudouin, Elaine Gomes, Beatriz Escribano, Alexandrina Barbosa, Karichma Ekoh
Fred Bougeant

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Lanoe dit :

    Belle opposition des nantaises avec une défense un peu rugueuse… mais que ces matchs me font vibrer. Merci aux deux équipes pour le spectacle, aux rebelles pour la solidité et mention spéciale à Constance… Merci Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *