Albatros de Brest vs Les Bisons de Neuilly sur Marne 4-2

le

Demi-finale de Play-Off, match 5/5
(2-0)(1-0)(1-2)

Les Albatros avaient à cœur d’offrir à son public un spectacle de haute volée. C’est une rencontre à la Hitchcock à laquelle les supporters brestois ont assisté. Un véritable cycle du maître du suspense ! Le match étant le dernier de la série de la demi-finale opposant parisiens et bretons, il est notoire qu’il n’y aura « pas de printemps pour … » un des protagonistes. Chacun souhaitant que ce soit l’autre. « Sans l’ombre d’un doute », le public « jeune et innocent » s’installe dans un Rinkla plein aux allures de « jardin du plaisir ».  Dès le début de la rencontre, les Albatros imposent un rythme digne de la Ligue Magnus. 

« L’étau » commence à se resserrer autour de Bisons qui ont bien du mal à contenir les attaques brestoises. Il faut cependant attendre la cinquième minute avant que le palet ne franchisse pour la première fois la ligne de but de Ramon Sopko. « La corde » se resserre davantage quand trois minutes plus tard les Albatros doublent la mise pour rejoindre le vestiaire avec un avantage de deux buts. La seconde période donne le tournis à tous, joueurs bretons et public. Par deux fois, les Gwen-ha-du se retrouvent en double infériorité numérique. Le public retient son souffle et pousse son équipe. Il est dit que rien ne peut arriver aux brestois.

La dernière période va donner des « sueurs froides » aux plus de mille spectateurs présents autour du « ring ». C’est une véritable « psychose » qui s’empare de la Bretagne du hockey lorsque les Bisons inscrivent deux buts coup-sur-coup. Après un grand silence, le Kop redonne de la voix, les Albatros planent à nouveau sur la rencontre avant de donner le coup de « Grace » dans une cage vide à des Bisons parfois bien mal inspirés. La salle peut à nouveau respirer. Les Albatros sont en finale. Ils affronteront Anglet pour un accessit en Ligue Magnus.

Albatros de Brest :
Aurelien Greverend , Cullen Bradshaw, Aleksi Laine, Andrej Rusnak, Clément Colombin, Alexandre Lubin, Niko Suoraniemi, Benjamin Lagarde, Bastien Lardiere, Jordan Ruby, Quentin Dubos, Jaroslav Kristek, Jonathan Avenel, Adam Stuart, Jeremy Cormier, Graham Avenel, Bryan Kolodziejczyk, Erwan Pain, Antonin Marcelle, Michal Dobron, Maxime Foulon
Sylvain Codere

Bisons de Neuilly-sur-Marne :
Guillaume McSween, Maxime Dubuc, Kévin Guimbard, Elie Raibon, Andrew Wigginton, Massimo Lamacchia, Nathan Bernier, Loïc Chabert, Martin Ropert, Quentin Jacquier, Hugo Souchere, Stepan Jenik, Jeff Jones, Radek Mika, Ramon Sopko, Marc Slupski, Yann Diaferia, Samir Saliji, Joé Dubé, Axel Rioux, Jérémy Fritsh
Franck Spinozzi

Un commentaire Ajoutez le votre

  1. Thierry Mesnard dit :

    Merci Dom
    C’est toujours un plaisir de te lire. J’aime bien ton sens lyrique pour nous raconter tes vues du match hockey ou Hand c’est génial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *