SBM, les globetrotteurs du handball féminin

le

Les Sorties de Dom : Bonjour Erwan Narzul et François Polvé, vous êtes tous les deux des SBM, c’est-à-dire des Supporters du Bout du Monde Handball. Erwan, tu es le président de cette association. Peux-tu la décrire en quelques mots ?

Erwan : En 2012, au réveil du HBC Brest Pen Ar Bed, nous étions un petit groupe de fans, nous avons donc créé une page Facebook pour recueillir toutes les informations concernant cette nouvelle équipe en nationale 1. En manque de structuration et de légitimité (assurance, trésorerie …), nous avons créé l’association au printemps 2014 pour être effective au début de saison 2014/2015 en même temps que la Brest Arena. A la fin de cette première saison, nous étions vingt-cinq. La saison suivante près de quatre-vingts, effectif que nous avons maintenu cette saison. L’objectif de l’association, c’est de fédérer les supporters autour du Brest Bretagne Handball et de partager les infos du club et des joueuses (tout en respectant leur vie privée). La structuration en association a permis de faciliter l’organisation des déplacements notamment pour la location des minibus, les relations avec les clubs (BBH et clubs où l’on se déplace).

François Polvé au premier plan plan, déplacement à Chambray-les-Tours

LS2D : La particularité des SBM, fort appréciée par les Rebelles brestoises, est que vous les suivez un peu partout en déplacement. Cela devient une habitude qui entraîne une organisation très pointue, tant pour les supporters que pour l’association. Depuis que tu en es à la tête, sais-tu combien de kilomètres ont été réalisés par les supporters ? Cela représente combien de déplacements ?

Erwan : Depuis la création du groupe en 2012, je n’en ai aucune idée. Je regrette juste que cette année, je n’en ai fait qu’un, mon emploi du temps professionnel ne me permettant pas d’être disponible. Mais les autres saisons, je les ai quasiment tous faits, soit environ sept ou huit par an il me semble. Je n’ai réalisé qu’un seul déplacement  »européen », c’était à Bera Bera la saison dernière.

Valérie Nicolas et Erwan Narzul à Bera-Bera

LS2D : François, tu as intégré l’association en septembre dernier, quelle fut ta motivation ? Combien de déplacements as-tu réalisés ?

François : Bonjour, oui, j’ai intégré les SBM, en septembre. J’ai toujours aimé le handball. En m’installant en Bretagne, il y a deux ans, j’ai trouvé un club très sympa et très convivial, le Gouesnou Handball. En discutant avec les joueurs, j’ai appris qu’à Brest il y avait une équipe de haut niveau, le Brest Bretagne Handball. Je me suis donc rendu à un match, puis un deuxième. C’est là que j’ai constaté qu’il y règne une ambiance magnifique. Voir les SBM et le public encourager les joueuses, je trouve ça extraordinaire! J’ai réalisé huit déplacements en championnat LFH (Nantes, Bourg-de-Péage, Besançon, Toulon, Issy-Paris, Nice, Fleury, Chambray) et bientôt Metz, un déplacement pour la coupe de France (Nantes) et deux pour la coupe EFH (Randers au Danemark et Kristiansand en Norvège). Soit la bagatelle de 23 626 kilomètres depuis septembre 2017, ce qui représente un demi-tour du monde !

LS2D : Il y a peu, tu as réalisé un périple de 4000 kilomètres (A/R) pour une rencontre sportive d’une heure. Peux-tu me dire comment tu l’as vécu ? 

François : Je l’ai très bien vécu. C’était génial un peu dur car je ne parle pas un mot anglais. Je me suis débrouillé avec « Google traduction ». Pour les vols à l’aller et un trajet en bus après à l’hôtel, j’ai retrouvé un breton qui habite en Norvège et qui m’a chaperonné. De plus, pour ce qui est de l’hôtel et mes vols de retour, je me suis retrouvé avec toute l’équipe et le staff du club. C’était magnifique ! De plus, les filles ont été très reconnaissantes. Cela s’est traduit par une invitation à manger avec elles le soir de la rencontre. Elles m’ont également donné un coup de main à traduire ce que les hôtesses me demandaient…

François Polvé et Filippa Idéhn

LS2D : Erwan, quelle fut ta plus grande joie de supporter à l’extérieur de l’enceinte brestoise ?

Erwan : Je crois que, comme beaucoup, il s’agit du déplacement à l’Accor Hotel Arena pour la finale de Coupe de France face à Toulon le 21 mai 2016. En espérant que l’on puisse y retourner le 5 mai !

LS2D : « On a les supporters que l’on mérite ». Les brestoises ont le meilleur public de France (LFH saison 2016-2017). Je suis persuadé que certains les envient hors de nos frontières. Pensez-vous, en transposant cet adage que « vous avez l’équipe que vous méritez ? » 

Erwan : Je ne sais pas si le terme « mérite » est vraiment le terme que j’utiliserais mais plutôt « Respect ». Il peut y avoir une superbe équipe mais une ambiance de « merde » et inversement. Mais à partir du moment où tu respectes les joueuses même lors d’un jour sans, ça ne peut que bien se passer.

François : Oui c’est sûr que l’on a l’équipe que l’on mérite. On est derrière les filles pendant une heure pour les encourager et leur donner un coup de pousse en cas de dur. L’échange qu’il y a entre les joueuses et les supporters est énorme ! J’adore !

Brestois et hongrois de Gyor

LS2D : Le mot de la fin pour Erwan …

Erwan : Nous avons la chance d’avoir un club et des dirigeants qui sont en phase avec nous (et nous en phase avec eux) sans oublier la Brest Arena qui est très souple avec notre organisation. Cela nous permet d’avoir un certain nombre d’avantages (que n’ont pas forcément les autres associations de supporters de LFH). Tous ces avantages donnent encore plus de motivation pour encourager nos Rebelles qui nous le rendent bien. On ne peut qu’inciter le public à regagner nos rangs pour avoir encore plus de force, plus de poids en tribune et pousser nos Gwenn Ha Du à se surpasser à chaque match.

A Metz, finale de play-off

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. CORRE dit :

    Bonjour,
    je suis un brestois de paris, pouvez vous me dire dans quelle tribune seront les supporters de brest dans l’accord hotel arena pour la finale de coupe de france.
    Cordialement.

    1. Dom dit :

      Bonjour,
      Je vous invite à téléphoner à ce numéro : 02 29 00 74 48 / 06 16 22 43 58 (boutique et billetterie) je pense que vous aurez ainsi les informations que vous souhaitez.
      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *