The Stranglers

le

Il n’est pas simple d’épingler les Stranglers à un style musical. Les britanniques présents sur la scène internationale depuis 1974, sont associés à la première vague punk. Au fur et à mesure de l’évolution de leur art et des membres qui forment le groupe, ils s’évaderont vers d’autres styles musicaux. C’est ainsi que tour à tour ils s’ouvrent, avec succès, les portes du rock, de la new wave, du pop rock … mais également  des musiques afro-américaines. Leur style s’adresse à un très large auditoire.

Baz Warne

Enfant de « Féline » (1983), il me faut attendre trois ans avant de véritablement craquer sur le neuvième album des « Egorgeurs ». « Dreamtime » (1986), dans la lignée de « Aural Sculpture » (1984), tourne définitivement une page au cynisme affiché par le groupe durant les neufs premières années de la formation. « Dreamtime » donne vie à une des plus belles mélodies du groupe, « Always the Sun » dans un album entièrement consacré à la revendication anti-nucléaire, pro-arborigène et anti-apartheïd. Des valeurs qui font écho au jeune homme que j’étais à l’époque.

JJ Burnel

En guise d’amuse bouche, la bande à JJ annonce la couleur avec « Toiler on the Sea » issu du troisième album du groupe, « Black and White » (1978). Du reste, Tank, le dernier morceau du concert fait à nouveau référence à cet album . Le public de La Carène en a eu pour ses tympans. La musique a continué à résonner longtemps après les dernières notes d’une formation en pleine forme. Le public brestois est très poli d’après JJ, beaucoup trop, imagine le shakespearien Baz ! En tout cas, c’est à l’unisson que britanniques et bretons ont chanté un hymne qui sied bien à une Bretagne « Always the Sun » !

Dave Greenfield

Jean-Jacques Burnel ; chant, basse (depuis 1974), membre fondateur
Dave Greenfield ;  chant, claviers (depuis 1975)
Baz Warne ; chant, guitare (depuis 2000)
 ; batterie 

Salle de La Carène, Brest, mardi 28 octobre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *