Les Confidentes, Erika Vandelet

le

Les Confidentes
Erika Vandelet – Théâtre de l’échange
Adaptation de l’oeuvre de Octave Mirbeau, « Le journal d’une femme de chambre« 
Théâtre de Morlaix –  10 février 2017

C’est dans un endroit enchanteur qu’a été accueillie Célestine afin d’offrir ses confidences à un public tout acquis à la cause des femmes et de leurs droits qui, aujourd’hui, lui font, encore, parfois défaut, et, qui à la fin du XIXe étaient quasi-inexistants.


Erika Vandelet

Pour l’occasion, c’est en présence de Madame Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, de Madame Annaïck Morvan,  directrice régionale aux Droits des femmes et à l’égalité en Bretagne, de Madame Agnès Le Brun, Maire de Morlaix … que Célestine va déclamer ses confidences.


Madame Laurence Rossignol
Librement adapté de l’oeuvre de Octave Mirbeau « Le journal d’une femme de chambre », Erika plonge son auditoire dans le monde peu féérique des bonnes du XIXè siècle. Elle démontre que ce classique de la littérature est encore d’actualité, 117 ans après sa première édition. Entrecoupé de témoignages filmés de femmes qui ont connu raillerie, discrimination, harcèlement moral ou sexuel, … Erika raconte ce sexisme qui nie l’article premier de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 : « Les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »



Il est important que des « Erika » montent sur les planches pour pointer du doigt les dérives du machisme de notre société. Que l’on puisse donner la parole à ceux et à celles qui sont victimes de sexisme, aujourd’hui encore ce sont les femmes qui en sont très souvent les premières à en souffrir. A l’issue de la représentation, Madame Rossignol a pu s’entretenir avec les acteurs présents de cette représentation et notamment avec Véronique, Katia et Isabelle dont les portraits ornent le spectacle.


Le théâtre de Morlaix a été classé monument historique en 1998. C’est certainement grâce à cette classification qu’il a pu revoir le jour, lui qui était fermé au public de 1996 jusqu’à la fin des travaux de restauration en 2002. Véritable théâtre à l’italienne, il a été inauguré en 1888 par la Comédie Française.


Mise en scène et interprétation : Erika Vandelet
Adaptation : Sandrine Jacquemont
Réalisation des interviews et des portraits : Erika Vandelet, Sonia Larue
Création collective autour de l’écriture scénique et filmique du spectacle Les confidentes : Sonia Larue, Isabelle Sempéré
Lumière : Bruno Fournel
Régie lumière et son : Jérôme Orhan
Vidéographe : Thierry Salvert
Costumes : Elisabeth Beaugey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *