Ligue Féminine de Handball
Aréna, Brest
Toute l’actualité de Brest Bretagne Handball c’est ici : Brest Bretagne Handball

Cliquer sur une photo pour regarder l’intégralité de l’album

Laurent Bezeau

Entre deux matchs de coupe d’Europe, il peut parfois être compliqué de trouver de la ressource afin de se propulser en championnat. Il n’y a aucun doute qu’avec la confiance emmagasinée, l’envie de croquer les bisontines fait partie du plan de préparation de la seconde opposition, face à des espagnoles de Bera-Bera qui auront à cœur de se racheter ! Pour l’occasion la drennecoise Katell Alençon, cycliste ayant participé aux paralympiques de Rio 2016, est venue assister à l’événement.



La rencontre qui a opposé les brestoises aux bisontines a été au format d’un album Comics, l’anti-héros étant Double-Face. Une première période frustrante. Elles ont poussé, poussé sans obtenir le résultat escompté… Les bisontines, avec une attaque à sept sur des faces de jeu préparées, posent quelques problèmes à nos protégées. Les finistériennes enchaînent, officiellement, des fautes qui se payent comptant, pas moins de sept jets à sept mètres en première mi-temps à l’actif des doubistes. Inutile de préciser que le public n’est quant à lui pas content ! Il reste bouche bée face aux décisions du corps arbitral. La majorité des 3300 personnes présentes dans le chaudron brestois semble apathique. Le groupe des Supporters du Bout du Monde-Handball a beau essayé de mettre l’ambiance, rien n’y fait… Le feu qui pousse les brestoises serait-il en train de s’éteindre ? … La première période se termine sur un score sans appel de -4 pour la troupe de Laurent Bezeau.

Et pourtant j’y crois, j’y crois dur comme fer ! Du reste j’ai confié mon pronostic à des amis qui sont de toutes les rencontres !

Déborah Dangeuger, l’intégral de la série de cet arrêt est sur l’album.

Les brestoises sont les premières à revenir sur le parquet, du reste Cléopatre Darleux et Déborah Dangueuger ne l’ont pas quitté ! C’est le début du second chapitre de cet album Comics ! Celui-ci a été écrit par le coach lui-même. Double-face montre son second visage. Cléopatre puis Déborah sont impériales dans les buts. Sans s’affoler, les brestoises reviennent au score. Elles ont même la délicatesse de passer devant. Les buts s’enchaînent, le public se réveille et pousse … Ce n’est pas ce soir que le chaudron brestois s’éteindra ! Lorsque deux brestoises sont, à dix secondes près, invitées à aller s’asseoir pendant deux minutes, les filles gèrent sur le parquet. Rien n’entame la confiance des bretonnes. Elles souffrent et nous souffrons avec elles. Les bisontines n’arrivent pas à déstabiliser les Ti-Zef. Le public rappelle à qui a besoin de le savoir : ICI C’EST BREST !

Vingt-neuvième minute, le public est debout, c’est du délire … il reste 5, 4 … 3 secondes, puis la sirène sonne c’est la fin du match ! 24-21 pour le Brest Bretagne Handball ! La visite du ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, est devenue presque anecdotique dans une Aréna qui a retrouvé ses couleurs : NOIR et BLANC !
Catégories : Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *