Bera Bera Eskubaloia – BBH 20-25

le

Coupe EHF
Salle Gasca à Donostia San Sebastian (Espagne)
Toute l’actualité de Brest Bretagne Handball c’est ici : Brest Bretagne Handball

Gaëlle Le Hir

BBH : Déborah Dangueuger, Amandine Tissier, Melinda Geiger, Alice Durand, Gaëlle Le Hir, Maud Eva Copy, Astride N’Gouan, Allison Pineau, Cléopatre Darleux, Màrie Proùvensier, Stéphanie Ntsama Akoa, Marion Limal, Marine Desgrolard, Marta Mangue, Nabila Tizi-Sadki, Alicia Toublanc, Laurent Bezeau

Bera Bera : Temprano, Zugarrondo, Menéndez, Etxeberria, Ederra, Mugica, Sans, Fernandez, Aramendia, Zaldua, Lopez, Arrojria, Ezkundia, Lizarbe.

Un truc de Ouf !
 

San Sebastian est une grande et belle ville, grande, très grande … et très belle !

Arrivé la veille de la rencontre, j’en ai profité un peu afin de visiter et me situer dans la ville. Pendant que certaines travaillent … d’autres en profitent pour prendre du bon temps …

 


Compilation de vidéos réalisées avec un smartphone

 
 
San Sebastian est une grande ville. Il y a beaucoup de voitures et peu de parking pour y loger mon fourgon. Certainement la « faute » aux courses pédestres de San Sebastian qui ont accueilli quelques 35000 personnes.
Mais on trouve toujours ! Et heureusement car après avoir tourné pour me garer, avoir trouvé une place, je suis allé dans la salle du Polideportivo Municipal Bidebieta. Comme je suis un petit curieux, je suis entré dans cette salle.
C’est à ma grande surprise que j’apprends que la rencontre de balonmano, se déroulera exceptionnellement à la salle Gasca ! Juste derrière l’Anoeta Stadium !
Rebelote … Heureusement, en bon breton, j’avais pris un pied de pilote !
 
 


Je ne regrette en rien cette péripétie, elle m’a fait découvrir des quartiers très sympa …
J’arrive donc à 17 h. dans la salle où auront lieux les débats, soit deux heures avant le coup d’envoi.
Bera Bera est quadruple champion d’Espagne en titre. Rien de moins ! Cela m’impressionne, mais je trouve les filles étonnamment calmes lorsqu’elles partent à l’échauffement. D’accord elles ont l’habitude, mais tout de même, les espagnoles sont des ogresses !

Comme pour me rassurer, j’entends le chant des Supporters du Bout du Monde Handball. Ils arrivent enfin dans la salle. Je n’entends qu’eux et c’est chouette !

La rencontre démarre. Les brestoises engagent les débats mais buttent sur la gardienne basque, Ana Temprano. Sur la contre-attaque les espagnoles inscrivent un premier but. Inexorablement les brestoises touchent les poteaux ou la gardienne s’interpose ! Après tout juste 15 minutes de jeu, les basques sont devant avec quatre buts d’avance (8-4) ! Je ne veux pas croire que les carottes soient cuites, mon appareil photos non plus puisqu’après une légère panne, il fonctionne à nouveau, et se retrouve opérationnel afin de profiter d’un second quart d’heure de jeu tout simplement EXTRAORDINAIRE. Les bretonnes volent la vedette aux basques ! Les supporters également, nous sommes à Brest ma doué ! ICI C’EST BREST !
Finalement, la mi-temps arrive et les filles, NOS FILLES sont passées devant pour une pause à +3.
La seconde période reprend. Les filles doivent assurer … et comme le disait un certain Hidalgo, la meilleure défense c’est l’attaque … les espagnoles ne passeront plus jamais devant les brestoises, et même si elles reviennent à -1, ce sont bien les bretonnes qui porteront l’estocade pour terminer cette rencontre avec une marge de cinq buts d’avance avant la rencontre retour le 19 novembre à Brest.
Les filles ont remporté ce match, tout comme les supporters bretons dans les tribunes.
Des soirées comme ça ? Tous les jours, j’en redemande ! Mais il fallait refaire les 900 kilomètres dans l’autre sens, et si personne n’avait envie de quitter la salle, il fallait tout de même s’y résoudre
Il n’y a pas de superlatif pour exprimer la performance sportive des brestoises.

Un truc de Ouf !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *